L’adieu

14512483544_12163c0db1_z

À 6 h ce matin, tu étais debout quand je me suis levé, tu as miaulé en me voyant. Tu n’as encore pas voulu manger, mais tu as bu, un peu, et puis tu as pissé. Je t’ai lavé, séché.
Après, tu m’as léché la main, comme pour me dire merci, et tu as joué à attraper un fil de laine, avant de te recoucher. Je sais que c’est bientôt fini. Je sais que tu t’en vas, mais je veux croire encore que je t’ai pour longtemps près de moi, vieux compagnon.

10 réflexions sur “L’adieu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s