Catégorie : journal

  • Rien Que Du Bruit #59

    2023 ? Déjà !? Alors on commence avec un nouveau numéro de la newsletter, écrite aux premières heures du jour (et on essaye d’écrire chaque jour, chiche ?). Bonne année à tous !

  • Rien Que Du Bruit #58

    La dernière infolettre de l’année est sortie début décembre. Pour ceux qui l’auraient loupée, vous pouvez y accéder gratuitement encore en cliquant sur l’image ! La prochaine arrive début janvier. Pour la recevoir directement dans votre boîte mail : 

  • Prix ARACT 2022

    Cette année, j’ai eu la chance de présider le jury de la 17ème édition du concours « Nouvelles du Travail » organisé par l’ARACT Occitanie, dont les trois lauréats se verront remettre leur prix le 13 décembre prochain.Le thème général de ce concours porte sur le monde du travail sous ses différents aspects, des histoires […]

  • Rien Que Du Bruit #57

    Halloween oblige, la lettre du mois de novembre arrive avec quelques jours d’avance. Au programme, un conte fantastique, en lien avec mon roman Motel Valparaiso. Un petit bonus pour ceux qui ont lu le livre, et un avant-goût pour les autres ! Vous pouvez y accéder en cliquant sur l’image ci-dessus, ou en suivant ce […]

  • Une halte au Motel Valparaiso

    J’ai eu le grand plaisir de m’entretenir avec Marc Ossorguine, à propos de mon livre Motel Valparaiso, dans le cadre de l’émission Auberge espagnole, diffusée lundi dernier sur Divergence FM. Vous pouvez réécouter l’enregistrement ci-dessous, ou ici, sur le site de la radio.

  • Emmanuel Villin — La fugue thérémine (éditions Asphalte)

    Voilà un livre comme on les aime : érudit, drôle et jamais ennuyeux. Un récit dans l’esprit des biographies romancées d’Echenoz (un modèle), dont Emmanuel Villin, avec un style qui n’appartient qu’à lui, sait habilement se démarquer.Ce roman, c’est l’histoire d’un ingénieur russe, Léon Thérémine, timide et fantasque inventeur en 1919, du premier instrument électronique, […]

  • L’élément essentiel du récit

    That, right there, is the vital takeaway: having the tapestry of your story fully aligned with the ending. No matter what you want your ending to provide your audience with—meaning, revelation, or something else—it has to work in perfect concert with the everything that’s come before. That’s why something like Lost and its ending doesn’t […]

  • Vivons-nous déjà dans le métavers ?

    Je suis retombé hier dans mon journal sur ces notes, qui un an après, me semblent toujours d’actualité (et d’une cruelle ironie envers moi-même, alors que j’écris en ce moment un récit dystopique). Crypto people say they’re building it. Gamers might already be living in it. The art world is cashing in on it. Web […]