Dimanche 1er décembre, Montpellier, 19h30

Dans ces moments-là, évidemment, j’aurais voulu avoir mon SONY avec moi, plutôt que mon smartphone. La photo aurait été meilleure. L’écriture occupe tout mon mental en ce moment, et pourtant je visualise beaucoup de photos lorsque je marche dans les rues, le soir. L’appareil photo, seulement un rectangle dans la main, selon la formule de Sergio Larraín. Parfois, le rectangle s’efface, ne reste que la main. Et l’œil qui cadre. Image enregistrée dans la mémoire vive de mon cerveau, qui viendra peut-être, plus tard, en support d’un texte. Personne ne saura alors qu’il s’agissait d’une photo.

Une réflexion sur “Dimanche 1er décembre, Montpellier, 19h30

  1. tout ce que l’œil saisit et accumule dans sa mémoire d’œil nous est indispensable pour écrire… tout ce que l’œil saisit devient notre matière à plus ou moins longue échéance… et souvent je me dis que j’ai de la chance d’avoir l’usage de mes deux yeux…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.