RAYMOND CARVER (No direction home)

gordon lish

Herb vida son verre. Puis il se leva lentement et dit, « excusez-moi. Je vais aller me doucher. » Il sortit de la cuisine et longea doucement le couloir jusqu’à la salle de bains. Il ferma la porte derrière lui, écrit Raymond Carver.

Herb vida son verre. Puis il se leva lentement et dit, « excusez-moi. Je vais aller me doucher. » Il sortit de la cuisine et longea doucement le couloir jusqu’à la salle de bains. Il ferma la porte derrière lui. « Fini, le gin » dit Herb, corrige Gordon Lish, son éditeur.

Raymond Carver proteste. Gordon Lish insiste. Carver s’incline. Raymond encaisse. Raymond ravale sa fierté et pleure en douce. Raymond vide son verre. Puis il se lève lentement et dit, « excusez-moi ».
L’écriture est son combat. L’alcool est son combat.


No direction home est un projet littéraire qui s’écrit d’abord sur le web. C’est le récit d’un voyage à travers les États-Unis, à différentes époques ; le récit d’un voyage intérieur dont le principe est expliqué ici.

Licence Creative Commons
Flattr this


Le texte de Raymond Carver est extrait du recueil « Les débutants », traduit de l’anglais par Jacqueline Huet et Jean-Pierre Carasso, éditions de l’Olivier.

2 réflexions sur “RAYMOND CARVER (No direction home)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s