Catégorie : souffle

  • La nuit en trompe-l’œil

    La nuit est un rêve Le songe d’une autre vie Qui n’existe pas Photo : Reflets en trompe-l’œil, Les Halles Castellane, Montpellier, une nuit de février 2016

  • La naissance d’une étoile

    Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence.— William Shakespeare (Le roi Lear) Je regarde la ville endormie tandis que ton corps gazeux animal fait danser les planètes autour de mon cœur d’étoile. La lune balayée par les vents est un astre noir. La nuit disparait en lambeaux arrachés à d’autres […]

  • Le moment présent

    Le temps sans doute nous donnera plus de temps, mais ne laissons pas passer le moment présent Photo : octobre 2015

  • Voici la nuit

    Les yeux sans amour rêvent de chimères quand arrivent les corps sombres La nuit après les hommes fait l’espoir impropre Il n’y a plus de matins sur la ville Le noir porte seul le souvenir de la carte fantôme Image : nuage des mots les plus utilisés ici ces derniers jours, réalisé avec l’outil wordle– […]

  • Esprit confus

    Esprit confus Seul un voile de lumière Par la fenêtre entr’ouverte Image réalisée à l’aide d’outils proposés sur le site language is a virus

  • Éclats de nuit sans rêve

    Éclats de nuit sans rêve La pluie sur les feuilles L’heure du premier café Image réalisée à l’aide d’outils proposés sur le site language is a virus

  • Les corps à la renverse

    Les corps à la renverse sur le lit, le danger des songes plane sur le sommeil, la merveilleuse averse des rêves délaissés, un élan qui s’attaque au néant quand pleurent nos baisers. Je devine alors l’extraordinaire d’une lumière adulte. Image réalisée à l’aide d’outils proposés sur le site language is a virus

  • La valise

    De mon cercueil ouvert verse ma part blessée. Moi, j’arpente le monde, je creuse sous mes pas l’innocence dure, et je meurs de raison à marcher en rongeant la charité dernière, dans le désespoir de mes poings prisonniers des racines. Photo : Montpellier, octobre 2015

  • Le grand saut

    Au bord, tout au bord Accepter de sauter L’horizon nous appelle Photo : Roquebrune Cap Martin, mai 2015 #haikuyear, projet d’écriture à retrouver tous les jours sur twitter.

  • Le troisième amour

    Pour L. Tu es le troisième amour, arrivée au mitan de ma vie, arrivée tard, c’est vrai, trop tard pour l’insouciance, trop tard pour la folie, c’est vrai ; trop tard pour les courses folles, trop tard pour les départs précipités, trop tard pour les déchirures et les réconciliations violentes, trop tard pour les transports naïfs, […]

  • L’homme au panama

    le vieil homme au panama regarde devant lui non le chemin parcouru Séville, juin 2014

  • Fuir et se retrouver

    les ombres on les croise au matin soi-même en route perdu pour mieux se retrouver

  • Trouver la lumière

    le cerveau électrique les idées bousculent le clavier manque encore la lumière

  • Parfois j’écris

    Parfois j’écris Parfois j’écris lentement Parfois rien

  • L’effet papillon

    Moment de rien. Zen vagabond. Le rituel intime du thé : petite cérémonie pour celle qui dort encore. Une photo par jour : 354 – avril 2014

  • Portrait-robot

    Partir à l’aventure, carnet du jour Disparaître immobile Réchauffer un moment les frissons sur la peau Reste la route de nuit Le voyage qui avale l’obsession Photo classée, quelques notes et il faut partir Remplacer le marteau par un souffle Le matin compte encore Le temps finira par finir Le bleu, parfois le blues La […]