Étiquette : souffle

  • La tempête

    Mise en son et en image d’un texte écrit il y a plusieurs semaines, qui semblait ne plus vouloir me lâcher.

  • sans titre (crâne)

    pour Mingus et pour Basquiat j’allais, la tête bien faite tout bien rangé chaque chose bien à sa place j’ai fait un tête-à-queue j’ai pris un vol-au-vent je me suis renversé les couleurs ont coulé je n’étais plus le même perdu dans l’espace et le temps le crâne écrasé libérant des idées, des aplats une […]

  • Ode à LA

    Les voilà, les raisons du déclin de Los Angeles. J’ai toujours pensé que c’était vrai. Selon de nombreuses sources dans le quartier, des lézards vivent dans les égouts de LA. Des hommes et des femmes lézards qui sortent la nuit pour aller boire un verre dans les bars du centre-ville ou danser à La Cita. […]

  • Tant pis pour le sommeil

    Les yeux clos les mots font sens Tout devient clair Si clair que je m’efface Mes doigts appellent Tant pis pour le sommeil Je me lève et j’écris Le son est faible Une note dans le lointain Mais c’est l’espoir que j’entends Trois textes, extraits du livre L’été entre deux sommeils disponible ici. Photo : […]

  • L’été entre deux sommeils

    — quoi ? y a-t-il encor ce que l’on appelle « les rêves » ? Pierre Vinclair Il me semble, peut-être naïvement, que la poésie parle d’abord au cœur. On m’opposera, tout aussi arbitrairement, l’affirmation contraire. C’est que la poésie est une affaire intime. Elle est le poète mis à nu, qui s’en vient déshabiller celui ou […]

  • La nuit en trompe-l’œil

    La nuit est un rêve Le songe d’une autre vie Qui n’existe pas Photo : Reflets en trompe-l’œil, Les Halles Castellane, Montpellier, une nuit de février 2016

  • Le moment présent

    Le temps sans doute nous donnera plus de temps, mais ne laissons pas passer le moment présent Photo : octobre 2015

  • Voici la nuit

    Les yeux sans amour rêvent de chimères quand arrivent les corps sombres La nuit après les hommes fait l’espoir impropre Il n’y a plus de matins sur la ville Le noir porte seul le souvenir de la carte fantôme Image : nuage des mots les plus utilisés ici ces derniers jours, réalisé avec l’outil wordle– […]

  • Le troisième amour

    Pour L. Tu es le troisième amour, arrivée au mitan de ma vie, arrivée tard, c’est vrai, trop tard pour l’insouciance, trop tard pour la folie, c’est vrai ; trop tard pour les courses folles, trop tard pour les départs précipités, trop tard pour les déchirures et les réconciliations violentes, trop tard pour les transports naïfs, […]

  • les yeux ouverts

    dans le noir les yeux ouverts quelques minutes avant que la nuit ne lâche je reconnais tout à coup ce que le jour éclipse de plus doux Photo : « chambre 342 » – Séville, juin 2014

  • Trouver la lumière

    le cerveau électrique les idées bousculent le clavier manque encore la lumière

  • Parfois j’écris

    Parfois j’écris Parfois j’écris lentement Parfois rien

  • Souffle #20

  • Souffle #19

      Écrire, c’est voir dans les plus infimes détails la terrible gravité du monde.

  • Souffle #18

    Voir s’accumuler les cumulus Entendre gronder le ciel S’imaginer ailleurs : N’importe où, oui, Mais dans tes bras

  • Souffle #17

    mon corps est meurtri et mon âme en feu je veux m’allonger et sentir sur moi la pulpe de tes doigts