Rodolphe Barry — Une lune tatouée sur la main gauche (Finitude)


J’ai appris que Sam Shepard tournait une série en Floride et, demain, je m’envole pour Miami. Il m’accordera peut-être une interview. Ma seule certitude est que la décision de débarquer là-bas est de celles qui changent tout. Les livres de Shepard sont pour moi comme des manuels de survie, de liberté ; ses errances sont devenues les miennes. Il est de ces écrivains qui ne s’adressent pas seulement au cœur ou à l’esprit, mais à la moelle épinière.

Sam Shepard, Virginia, 1988, photo de Herb Ritts

Nous avons en France une image assez floue de Shepard, surtout connu ici pour ses rôles au cinéma. On sait moins qu’il était éleveur de chevaux, musicien, écrivain et dramaturge, titulaire d’un prix Pulitzer.
Écorché vif, artiste intègre, ami indéfectible, mais tourmenté par ses démons, Shepard ne ressort pas toujours grandi de ce livre. Mais on ne peut qu’être fasciné par cette vie menée à 100 à l’heure, tiraillée entre des aspirations profondes, une vie d’écriture et de solitude, et la vie mondaine qu’offrait Hollywood, les succès au théâtre et un mariage avec Jessica Lange.
Barry, qui se met lui-même en scène, enquêtant sur Shepard à la manière d’un détective de roman noir, nous donne à voir le personnage dans toute sa complexité, sans rien renier de l’admiration qu’il lui porte. Une réussite.

(Cet article a également été publié dans le Midi Libre du 27 mars 2022)


2 réponses à “Rodolphe Barry — Une lune tatouée sur la main gauche (Finitude)”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.