La langue vive

DSC01588.jpg

La langue vive s’efface, les couleurs des notes s’affichent en surfaces courbes. Les paroles ne sont plus des ordres. Les sons se mêlent au corps, le cœur suffoque et je cours dans la perspective des mots. Le remords disparait dans la musique de nuit.


Photo : Pic Saint-Loup – janvier 2016

Licence Creative Commons
Flattr this