Étiquette : introspection

  • Je suis la lumière

    Musique & tous instruments : Lilac Flame Son / Texte & voix : Philippe Castelneau Recording – Lilac Flame Son Mix – Jesse Nichols – Fantasy Studios (http://fantasystudios.com/) Master for mp3 – Lilac Flame Son Montage vidéo : Philippe Castelneau / Footage : The light of Faith — 1922 (Dir. Clarence Brown) Je suis la lumière […]

  • Souffle #21

    Mais voilà, tout doit finir. Un jour tout est fini : les vivants meurent et les souvenirs disparaissent.

  • C’est seulement du rock’n’roll (mais j’aime ça) – #1

    Premier épisode : I get around – The Beach Boys Où il est question de Stevenson et de traumatismes de l’enfance, et comment Gérard Palaprat, contre toute attente, peut conduire à la découverte de la perfection pop. Enfant, j’avais un tourne-disque sur lequel j’écoutais des histoires lues enregistrées sur des 33T aux belles pochettes illustrées. […]

  • Souffle #19

      Écrire, c’est voir dans les plus infimes détails la terrible gravité du monde.

  • Souffle #18

    Voir s’accumuler les cumulus Entendre gronder le ciel S’imaginer ailleurs : N’importe où, oui, Mais dans tes bras

  • « Ce que tu vois, écris-le dans un livre » (Projet 52 – épisode 6)

    S’il est encore sûr de lui, il est déjà mal en point, mais il sait se faire craindre et éclabousse toujours avec ses paroles de sang, lui qui vient du monde lointain où se rassemblent les porteurs de glaives. Ce qu’il voit, il le rendra comme alors, du temps où il parlait. Mais il lui […]

  • Souffle #17

    mon corps est meurtri et mon âme en feu je veux m’allonger et sentir sur moi la pulpe de tes doigts

  • Souffle #15

    la rencontre accompagne les chemins immobiles aime le modeste souvenir de l’instant encore jeune

  • Sur le chemin de traverse, dans la lumière des phares arrière (Projet 52 – épisode 2)

    Il passe chaque jour par cette route, et chaque jour il voit le sentier qui démarre sur le bas-côté de la route. Le jour, il n’y pense presque pas, mais à la nuit tombée le chemin le fascine. C’est après un virage, et souvent il n’est pas seul, d’autres voitures le suivent et il n’a […]

  • Souffle #14

    traverse le matin du tout et rêve en silence que s’envole en paix le parfum intime du printemps

  • Souffle #13

    il y a cette nostalgie qui danse douce devant le brouillard et fait s’évanouir la flamme qui toujours visite mon triste coeur amoureux

  • Le Paradis, c’est ici (Projet 52 – épisode 1)

    Traverser le village. Passer à travers les ruelles rassurantes, à l’ombre des platanes, sous le soleil de mai. Ne croiser personne sinon le chat blanc, allongé comme il se doit sous son banc, le chat qui distraitement me regarde passer. Quitter les habitations, suivre la route sans savoir où elle mène, prendre un chemin de […]

  • Tu occupes toute la place

    Je suis seul dans la nuit, je me mens à moi-même, je pleure et les larmes ne viennent plus, je me sens vidé, je suis sec, et pourtant toi tu es toujours là en moi : tu occupes toute la place. Tu m’as quitté, mais ton souvenir ne veut pas partir. Où que je me […]

  • Une photo par jour : #13

    Quand mes yeux, vers ce chat que j’aime Tirés comme par un aimant Se retournent docilement Et que je regarde en moi-même Je vois avec étonnement Le feu de ses prunelles pâles, Clairs fanaux, vivantes opales, Qui me contemplent fixement. Charles baudelaire – Le chat     ——————————————

  • Souffle #12

    ——————————————

  • Souffle #11

    Il fut un temps où tu n’attendais que cela. C’était le temps d’avant. Avant que chaque jour je me réveille dans tes bras.