2020, une page blanche ?

Ci-dessus, une photo prise il y a quelques mois, qui résume métaphoriquement bien ma situation aujourd’hui : les idées se bousculent dans ma tête, mais l’écriture stagne, en dépit des notes qui s’accumulent. Et pourtant, étrangement, je n’en ressens aucune frustration. Sans doute une phase de maturation nécessaire.

Mais, je l’ai dit, je prends des notes, et il finira bien par en sortir quelque chose. Et je m’obstine à me lever avant le jour chaque matin, et je reste assis devant mon écran, une page désespérément blanche, un café chaud à portée de main, et un chat qui ronronne, lui, sur mes genoux. De tout ce temps qui pourrait autrement être simplement mis à profit pour dormir, il finira bien par sortir quelque chose…

7 réflexions sur “2020, une page blanche ?

  1. Envie de te dire : Oui, quelque chose en sortira…
    En même temps envie de te dire : Surtout ne t’épuise pas ! parfois il faut du temps à ne rien faire à ne rien écrire pour que les choses se mettent en place…
    Persévérance d’accord, mais douceur avec soi aussi…

  2. J’ai envie de te l’écrire en anglais…
    As long as you show up for the work, something, sometime, is bound to happen.
    One thing is sure : if you don’t show up, if you don’t sit in front of the blank page, nothing ever will.

    En attendant, le café chaud et le chat, c’est déjà pas pire, comme on dirait chez nous.

    Et je ne résiste pas (la synchronicité aidant) à l’envie de t’envoyer un lien vers un podcast que j’écoutais aujourd’hui même en marchant. En espérant que tu comprends bien l’anglais. Il me semble que ça te parlera. Ça commence avec Sting, qui parle de ses huit années passées devant des pages blanches. Et ça continue avec d’autres, qui parlent du processus de création, examiné sous différents angles. J’ai trouvé ça captivant.
    https://www.npr.org/programs/ted-radio-hour/351538855/the-source-of-creativity

  3. Jamais confortables, ces moments, mais toujours nécessaires. Le temps qui passe nous chuchote toujours des choses, ca bruisse petit à petit. Pendant que le chat ronronne, une douce symphonie sur le parfum du café.

      1. La chattounette qui a choisi de s’installer chez moi il y a 3 ans n’aime pas le chant, ronronne peu, et ne vient jamais sur les genoux. 😄 Heureusement, ce n’est pas ton chat!!!

Répondre à cecilecamatte Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.