Souviens-toi quand tu bégayais

Il y a des livres sans poids aucun et des phrases plus lourdes que des montagnes.

Il y a des vies qui pèsent, et des mots qui pèsent plus qu’une vie.

Tout le monde souffre, c’est comme ça. Va et vis ta vie : une vie d’infinis.


Une photo, un rêve, un oracle : l’hexagramme de l’astro pop !

Une réflexion sur “Souviens-toi quand tu bégayais

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.